Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Newsletter

 

Quelques conseils pour mieux vivre avec son appareil PPC

Quelques conseils pour mieux vivre avec son appareil PPC

Le traitement de l’apnée du sommeil nécessite une adaptation parfois difficile, notamment au cours des premiers mois. Des solutions existent. CPAP-STORE et votre médecin sont là pour vous aider. N’hésitez pas à en parler.

 

Les symptômes récurrents :

Rappelons ici que la probabilité de souffrir d’apnées du sommeil est forte lorsque l’on souffre de 3 symptômes sur les 6 suivants :

  • Somnolence diurne
  • Ronflements sévères et quotidiens
  • Sensations d’étouffement ou de suffocation pendant le sommeil
  • Fatigue diurne (besoin incontrôlable de dormir dans la journée)
  • Nycturie (envie fréquente d’uriner dans la nuit)
  • Céphalées matinales (maux de tête au réveil)

(Voir arrêté paru au Journal Officiel le 14 mars 2018)

 

Une fois le diagnostic établi, vous voilà face à votre machine PPC (ventilation à Pression Positive Continue, ou CPAP - Continuous Positive Airway Pressure, en anglais).

Le masque en main et vêtu(e) de votre appareillage complet, vous êtes prêt(e) à affronter cette première nuit. Bien sûr, votre technicien vous a préalablement présenter les différents modèles de masques et a adapté les réglages de votre appareil en fonction de la sévérité de vos symptômes (lien vers l’article symptômes SAOS) et de la prescription de votre médecin. Mais au cours des premières nuits, vous pouvez ressentir quelques gênes.

Nous avons listé les principales d’entre elles et détaillé leurs causes les plus fréquentes. Puis nous vous présenterons les solutions possibles.

Si malgré ces explications vous éprouviez encore des difficultés à vous accoutumer à votre traitement et à votre appareil PPC, contactez-nous ou mieux encore, rendez-nous visite si vous le pouvez. Notre point de vente parisien vous accueillera et vous conseillera au mieux. Car chez CPAP-STORE, nous sommes conscients que le confort du patient est le garant de l’efficacité de son traitement. C’est pourquoi, nous avons à cœur de vous livrer un accompagnement sur-mesure.

 

 Appareil PPC / CPAP : effets secondaires

  1. Sensations d’inconfort global 

Il s’agit tout d’abord d’une sensation d’inconfort global durant la nuit.

Votre masque est peut-être inadapté. Il est normal de faire plusieurs essais avant de trouver le bon masque. Souvent, il suffit de faire gonfler le coussin (également appelé jupe ou bulle placés au niveau du nez) avec l’aide de la pression en début de nuit. Pour cela, allumez la machine, inclinez légèrement la jupe vers l’avant. La membrane interne se repositionnera correctement.

Cette manipulation permet de réduire les éventuelles fuites non intentionnelles lors du sommeil et d’apporter du confort lors du traitement de vos apnées.

De plus, le port de masques nasaux implique de respirer uniquement par le nez. Cela peut s’avérer problématique lors d’une rhinite (appelé également rhume) car la respiration par la bouche empêche le déroulement efficace de votre traitement.

En effet, durant la nuit, la respiration par le nez (bouché ou irrité) devient vite un calvaire ! Vous pourrez améliorer votre ressenti à l’aide d’un humidificateur relié à votre PPC / CPAP en utilisant ce type de masques. Le niveau d’humidité peut être réglé selon vos besoins et votre ressenti.

 

  1. Inconfort psychologique

Parfois, l’inconfort est aussi psychologique chez le patient. En effet, le traitement pour l’apnée du sommeil repose sur le port du masque et la ventilation en pression positive continue (PPC) qui peuvent apporter une sensation d’oppression semblable à la claustrophobie. La sensation de ne pas pouvoir respirer librement génère de l’anxiété et perturbe fortement l’endormissement. Nous vous recommanderons alors de porter un masque nasal ou narinaire lorsque cela est possible et recommandé par votre médecin. Par ailleurs, une pratique en journée peut s’avérer utile pour s’habituer à l’appareillage, mais également des exercices de gestion du stress peuvent être efficaces. Vous trouverez ici (article respirations pour favoriser le sommeil) quelques exercices de respiration que nous avons sélectionnés pour vous.

 

  1. Irritation de la peau

A votre réveil, il est possible que vous constatiez que votre peau est irritée autour de l’emplacement du masque ou blessée au niveau du nez. Sans doute avez-vous trop serré les lanières de votre harnais. Cela peut également provenir d’une forme de masques inadaptée à votre morphologie, ou à une allergie. En exclusivité, nous vous proposons une gamme de masques innovante dotée d’une bulle en mousse à mémoire de forme – le masque nasal AirTouch N20 et en version facial le AirTouch F20 de Resmed. Cela réduira les irritations cutanées et vous apportera une meilleure étanchéité en vous protégeant des fuites d’air durant la nuit. Sachez enfin que la jupe « AirTouch » peut s’adapter à votre masque « AirFit » et à tous les appareils.

N’hésitez pas également à tester le Patch en gel à placer sur l’arête du nez pour éviter les blessures dans cette zone du visage provoqué par votre masque nasal ou facial.

 

  1. Autres gênes liées aux fuites : Sensibilité oculaire, bruits, condensation

Les fuites d’air, en plus de réduire l’efficacité de votre traitement de l’apnée de sommeil, sont souvent responsables d’une irritation oculaire ou de bruits importants. Lorsqu’elles proviennent d’un mauvais placement du masque, elles sont facilement décelables en posant vos doigts autour de votre nez pendant que la machine est en marche. Il vous faudra alors veiller à replacer convenablement le masque (faire gonfler la jupe, comme expliqué plus haut) et vérifier le réglage du harnais. Nous vous invitons également à essayer un autre modèle de masque pour optimiser le confort.

 

Il arrive aussi parfois que la fuite provienne du tuyau. Cela produit beaucoup de bruit et peut gêner votre entourage autant que vous-même. Au moindre doute, contactez votre installateur ou apportez-nous votre matériel pour que nous le vérifiions. 

 

Enfin, il peut arriver que de la condensation se forme dans le masque ou le tuyau lors de l’utilisation de l’humidificateur. C’est le cas lorsque la température ambiante est trop basse ou que l’humidité est trop importante dans le tuyau. Pour remédier à cela, il peut être nécessaire de mettre une chaussette isolante autour du tuyau ou d’utiliser un tuyau chauffant. Vous pouvez également revoir les réglages de l’humidificateur avec votre technicien prestataire ou en boutique. Il faut également veiller à ce que le niveau d’eau dans le réservoir de l’humidificateur ne dépasse pas la jauge maximale indiquée.

 

Pour toute question ou complément d’information, contactez-nous au 01 87 89 85 13 ou par mail contact@cpap-store.fr, notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller.

 

A très bientôt sur CPAP-STORE

 

du LUN au SAM
Afficher le numéro +33187898513

Contactez-nous

Notre magasin