Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Newsletter

 

SAOS : symptômes, causes et traitements

SAOS : symptômes, causes et traitements

 

Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) compte parmi les troubles respiratoires du sommeil (TRS) les plus courants. Les anglophones l’appellent Obstructive sleep apnea (OSA).

Il représente 84% des diagnostics d’apnée nocturne1, et l'organisation mondiale de la santé (OMS) estime que plus de 100 millions d'adultes souffrent de ce syndrome2.

Le SAOS est un collapsus partiel ou complet des voies respiratoires aériennes supérieures causé par un relâchement des muscles contrôlant le palais mou et la langue. En d’autres termes, les muscles du fond de la gorge se relâchent de telle façon qu’ils obstruent les voies respiratoires, interrompent la respiration en provoquant des apnées.

 

source : Apnée du sommeil - Philips

 

Les patients souffrants de SAOS présentent des apnées, des hypopnées et / ou des limitations de débit.

Une apnée est un arrêt du débit d’air de plus de 10 secondes, tandis qu’une hypopnée est une diminution du débit d’air (d’au moins 30%) pendant plus de 10 secondes, avec au moins 3% de désaturation en oxygène par rapport à la ligne de base.

La limitation du débit d’air est quant à elle provoquée par le rétrécissement des voies aériennes supérieures.

  •         IAH > 30 :          SAOS Sévère
  • 15 < IAH < 30 :          SAOS modéré
  •   5 < IAH < 15 :          SAOS léger
  •         IAH < 5   :          SAOS normal

Un IAH supérieur à 30, cela signifie que le patient souffre de plus de 30 apnées (ou hypopnées) par heure de sommeil, chaque apnée durant au minimum 10 secondes…

L’IAH est prélevé suite à un examen de sommeil et permet d’établir le diagnostic d’apnées du sommeil.

Au regard de ces éléments, on comprend aisément que le SAOS peut avoir des effets significatifs sur la qualité de vies des patients et apporter des risques pour la santé.

Les personnes souffrant de SAOS peuvent se sentir fatiguées dès leur réveil, et éprouver des difficultés à se concentrer tout au long de la journée.

Elles peuvent également souffrir de céphalées matinales, d’une perte de libido et de troubles de l’humeur.

 

Les ronflements comptent parmi les symptômes nocturnes du SAOS. Pendant le sommeil, les voies aériennes s’obstruent progressivement jusqu’à ce que survienne l’apnée. Puis, l’oxygène chute en dessous du seuil normal de l’organisme et cela a pour effet de lancer une alerte au dormeur, puisqu’il n’y a plus ou peu d’air dans les poumons. C’est pourquoi certaines personnes se réveillent au milieu de la nuit en sueurs ou en ayant l’impression de s’étouffer.

 

Tous ces symptômes peuvent avoir des impacts importants sur la qualité de vie.

Le SAOS entraîne des conséquences non négligeables sur la qualité de vie au quotidien. La répétition des apnées nocturnes entraîne alors ce que l’on appelle des micro-éveils.

En effet, les arrêts respiratoires répétés entraînent une baisse de l’oxygénation et une élévation de la pression artérielle, ce qui accroît naturellement les risques d’hypertension, de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2 – ces risques étant aggravés en cas d’obésité.

De fait, le SAOS, lorsqu’il n’est pas traité peut causer une augmentation des coûts de santé, mais également un risque accru d’accidents de la route du fait de la somnolence et d’une perte de concentration.

Il est donc important de consulter un médecin dès lors que les symptômes précisés ci-haut s’installent.

Le diagnostic du SAOS repose d’abord sur les plaintes du patient, ensuite l’examen du sommeil le confirmera.

 

Comment savoir si vous souffrez du Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS) ?

Un arrêté paru au Journal Officiel le 14 mars 2018 porte sur les modalités de prise en charge des traitements du SAOS.

Il indique qu’un patient souffrant au moins de 3 sur les 6 symptômes suivants souffre d’apnées du sommeil :

  • Somnolence diurne
  • Ronflements sévères et quotidiens
  • Sensations d’étouffement ou de suffocation pendant le sommeil
  • Fatigue diurne
  • Nycturie
  • Céphalées matinales

Pour toute question relative aux troubles respiratoires du sommeil, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou à un médecin spécialiste du sommeil.

En attendant votre consultation, vous pouvez en savoir plus en répondant ci-dessous aux questions du test de somnolence – échelle d’Epworth ou du questionnaire sur l’apnée du sommeil de notre partenaire Philips.

Attention, ces questionnaires sont utiles, mais ne doivent pas dispenser d’un examen médical et d’un diagnostic.

Test de somnolence – Echelle d’Epworth

 

Quels sont les traitements pour le Syndrome d’Apnée Obstructive du Sommeil (SAOS) ?

Parmi les différentes options de traitement du syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), on trouve les trois formes de traitement par ventilation en pression positive (PPC, PPC Autopilotée, BiPAP), un traitement utilisant un dispositif intra-oral, et un traitement alternatif.

Traitement par pression positive (PPC)

Le traitement par pression positive (PPC) est aujourd’hui le moyen le plus efficace pour traiter le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS). En formant une “attelle pneumatique” pour les voies aériennes supérieures, la ventilation en pression positive empêche le rétrécissement et l’affaissement des tissus mous des voies aériennes. L’air pressurisé est envoyé par un appareil de traitement vers les voies aériennes supérieures, par l’intermédiaire d’un circuit respiratoire et d’un masque.

Pour en savoir plus sur les appareils, cliquer ici ou sur les masques cliquer ici 

Un traitement utilisant un dispositif intra-oral (orthèse d’avancée mandibulaire)

Un dispositif intra-oral, aussi appelé orthèse d’avancée mandibulaire (OAM), est proposé comme traitement de première intention pour le SAOS léger à modéré et comme traitement de deuxième intention pour le SAOS sévère.

Certains patients traités pour le SAOS ne supportent pas l’envoi d’air en continu, au point de ne pas utiliser leur appareil régulièrement. Ces patients non observants utilisent souvent des orthèses à placer dans la bouche, car cela est non invasif, facile à porter et à transporter.

Les dispositifs intra-oraux maintiennent la mâchoire inférieure en position avancée pendant le sommeil afin de réduire l’affaissement des voies aériennes et d’augmenter l’espace derrière votre langue afin d’éviter les apnées et les ronflements.

Options de traitement alternatif : la chirurgie

La chirurgie est également une alternative possible pour traiter le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), même si elle présente des risques et des complications potentiels.

Couramment pratiquée aux Etats-Unis, L’uvulo-palato-pharyngoplastie (UPP) est une intervention chirurgicale qui permet dans un premier temps d’atténuer les ronflements. À long terme, l’UPP guérit les ronflements chez 46 à 73 % des patients ayant subi cette intervention3.

 

Chez CPAP-STORE, nous proposons une large gamme de machines offrant une ventilation par pression positive continue (PPC) ainsi que de nombreux masques respiratoires.

En tant que spécialiste du traitement de l’apnée du sommeil, nous vous accompagnons tout au long de votre parcours de soins.

Pour toute question, nous vous invitons à nous contacter par téléphone (01 87 89 85 13), email (contact@cpap-store.fr) ou directement en boutique, du lundi au samedi au 40 rue de la Réunion à Paris (75020).

 

 

Références :

1 Morgenthaler TI, Kagramanov V, Hanak V, Decker PA. Complex sleep apnea syndrome: is it a unique clinical syndrome? Sleep 2006;29(9):1203-9

2 Bousquet J, Khaltaev N. Global surveillance, prevention and control of Chronic Respiratory Diseases. A comprehensive approach. Global Alliance against Chronic Respiratory Diseases. Organisation mondiale de la santé. 2007.

3 Kashima ML (2007). Selected disorders of the nose and throat: Epistaxis, snoring, anosmia, hoarseness, and hiccups. In NH Fiebach et al., eds., Principles of Ambulatory Medicine, 7th ed., pp. 1849–1864. Philadelphia: Lippincott Williams and Wilkins.

Contactez-nous

du LUN au SAM
Afficher le numéro +33187898513